Carré magique de la Sagrada Familía

Sagrada Familía

La Sagrada Família, Temple Expiatori de la Sagrada Família (Temple expiatoire) de son nom complet, œuvre inachevée de l'architecte Antoni Gaudí, est située à Barcelone. En 1882, Josep M. Bocabella avait acheté des terrains pour édifier un temple dédié à la Sainte Famille. Des désaccords surgirent avec le premier architecte, Francesc de Paula Villar, et le travail fut alors confié à Gaudí, qui modifia le projet original et le rendit plus ambitieux. La Sagrada Familía ("Sainte Famille"), financée par des dons privés, est le monument le plus célèbre de Antoni Gaudí (1852-1926) et le plus représentatif de son génie visionnaire. En 1883, il prend la direction des oeuvres et il va ensuite consacrer toute sa vie à la réalisation de ce monument qu'il laisse inachevé en 1926 date de sa mort (renversé par un tramway; (âge 74; 74   ⇒   7 + 4 = 11 = 33/3 = un tiers de la constante magique du carré de la Sagrada, 33 ci-dessous).


Façade de Sagrada Família

Antoni Gaudí, 1910

Interrompue en 1936 où la crypte et l'atelier de Gaudi sont incendiés, la construction reprend en 1952 d'après les plans et maquettes existantes. Sa ville l'enterra dans la crypte de la Sagrada Família à laquelle il avait entièrement voué ses douze dernières années. Un procès en béatification d'Antoni Gaudí (auquel certains documents prêtent des dons mystiques) a été ouvert au Vatican en 2003. La livraison du temple était prévue pour 2020 ou 2023, mais actuellement on parle officiellement de 2026, centenaire de la mort de Gaudí.

La Cathédrale est la synthèse de tout son savoir architectural, avec un ensemble de symboles sur les mystères de la foi - extraordinaires façades représentant la naissance, la mort et la résurrection du Christ. Les dix-huit tours évoquent les douze apôtres, les quatre évangélistes, la Vierge Marie et le Christ. L'immense flèche de 170 mètres de haut incarnera le Christ. Il n'a pas de toit jusqu'à présent, mais il existe un dicton à Barcelone: "Le seul toit digne de la Sagrada Familia est le ciel".

Direction des travaux:

De merveilleuses statues ornent la porte de la Nativité et constituent probablement l'œuvre la plus touchante de Gaudi. La construction de l'édifice est loin d'être achevée. Des projets initiaux de Gaudi, seuls deux éléments ont été réalisés: la porte de la Nativité (œuvre de Gaudi, façade est) et la porte de la Passion (datant de 1986, façade ouest), chacune étant accompagnée de quatre tours.

Après un incendie en 1936 qui a endommagé la crypte et l'atelier de Gaudi, les travaux sur la façade de la passion ont redémarré en 1952, sur la base des plans originaux et quelques modèles qui ont survécu à l'incendie, et les quatre clochers furent achevés entre 1954 et 1976. En 1987, le sculpteur catalan Josep María Subirachs rejoint le projet, en ajoutant ses sculptures controversées. Derrière ces tableaux il y a un carré magique qui serait sa propre conception. Indépendant et avec une forte personnalité, l'artiste a décidé de résider dans la cathédrale, car Subirachs a besoin de vivre où il développe son travail. Il considère ce dernier comme sa propre vie. Par conséquent, vivre dans son œuvre d'art lui permet d'y travailler à temps plein.


Sculpteur Josep María Subirachs

Façade de Sagrada Família

Carré magique Sagrada Familía

Dans les carrés d'ordre 4, où les nombres sont de façon séquentielle à partir de 1 à 16, la constante magique (la somme d'une seule ligne, colonne ou diagonale) est de 34, mais le carré de Subirachs carré ne contient pas les numéros 12 ou 16 (voir image ci-dessus). Au lieu de cela, 10 et 14 sont inclus deux fois, donnant une constante magique de 33, l'âge de Jésus-Christ à la crucifixion.


Carré Subirachs

Applet par
digitalquixote.com

Cryptogramme de Subirach monté sur la façade. Il s'agit d'un carré magique dont la somme de toute ligne et de toute colonne est égale à 33. En fait, il y a des dizaines de combinaisons symétriques régulières de 4 carrés qui s'additionnent à 33.

Lee Sallows (12 juillet 2001) souligne que des carrés magiques avec une somme magique de 33 peuvent être construits sans double utilisation de nombres entiers.
Voici un (de plusieurs qu'il a fourni) qui utilise les nombres entiers 0 à 16, mais sans le nombre 4.

051216
151161
103137
81429

RÉFÉRENCES